ELB-Laurent Dubois
Raphaëlle nous raconte...

Un dîner aux 2 Bécasses

Aux 2 Bécasses

L’authenticité retrouvée !

Mes amis enfin auprès de moi, la vitrine rouge et l’enseigne on ne peut plus évocatrice en vue, pas de doute, nous sommes au bon endroit, prêts à nous régaler !

La porte tout juste passée, les odeurs alléchantes se mêlent et nous caressent les narines. Accueillis par les larges sourires des « 2 bécasses », hôtes de ce restaurant à la renommée croissante, la soirée s’annonce charmante !

Ambiance chaleureuse et cosy dans cette ancienne bâtisse solognote, bien différente des restaurants gastronomiques à la décoration pâle et trop épurée. Nous sommes ravis !

Poutres apparentes, piano, fauteuils, tableaux champêtres, bibelots et autres curiosités se mêlent parfaitement dans ce cocon de sérénité. Un petit conseil, pour un soir où il fait encore doux, il faut absolument en profiter pour dîner dans le jardin attenant… féérique.

Aux 2 bécasses

 

Il est à présent temps de profiter et de savourer. Comme c’est bon de se retrouver le temps d’une soirée ! On s’installe alors pour se laisser chouchouter par les deux hôtes, prêts à déguster des produits de qualité. Les discussions fusent, les rires aussi, l’occasion rêvée de trinquer à notre amitié et à ces magnifiques retrouvailles. Pssst, pour les amoureux du vin, c’est aussi le bon endroit pour ouvrir de bonnes bouteilles (avec modération bien sûr).

Quel plaisir de prendre un bain de calme en bonne compagnie. Ambiance tamisée, petite « tartinade » de poisson pour faire patienter et hop l’entrée est arrivée. J’ai choisi la burrata [fromage italien au coeur coulant fait à partir de mozzarella, ndlr], mes amis le foie gras mi-cuit : aucun faux-pas pour démarrer ce repas ! Les plats et les desserts s’ensuivent, comme une belle farandole d’odeurs, de saveurs et de couleurs. Tout comme nos anecdotes et nos souvenirs, d’ailleurs, qui nous rappellent comme nous nous étions manqués. Conquis, on en profite pour faire goûter, tester, découvrir chaque nouvelle saveur.

Et l’on n’en perd pas une miette, je vous le garantis. Des mets raffinés, mais copieux, travaillés sur place avec l’amour du produit, qui égaient nos papilles à chaque bouchée.

Fermer

Filtrer mes résultats

    Filtrer