chateau LFSA
Marie-Laure nous raconte sa visite au Château de la Ferté Saint-Aubin...

Une après-midi sucrée en Sologne

En famille, avec mes enfants et mon mari, nous mettons le cap sur le Loiret, aux portes de la Sologne. Par une belle journée d'été, nous décidons de nous diriger vers le Château de la Ferté Saint-Aubin pour y passer une après-midi de découvertes en tous genres. Le but de cette « expédition » : faire quitter le monde virtuel des jeux vidéo à nos enfants au profit des plaisirs simples de la vie, des retrouvailles et jeux en famille que nous offre le Château de la Ferté Saint-Aubin. Un pari que nous avons décidé de relever....

chateau lfsa
chateau lfsa

Un Château typique de Sologne

Arrivés sur la commune de la Ferté Saint-Aubin, nous découvrons un endroit nous laissant dévoiler les charmes typiques du patrimoine solognot. Sémih et Clément, nos enfants, bien qu’encore un peu réticents quant aux promesses que nous leur avions faites en voiture, ne peuvent que reconnaitre la beauté des lieux en posant les pieds au sol. A nous désormais de nous perdre dans ce lieu fascinant et laisser la magie opérer tout au long de la journée.

chateau lfsa

Un patrimoine solognot remarquable et discret

Nous avançons alors dans cette allée principale et nous nous mettons, petit à petit, dans l’ambiance néo-classique de ce Château. L’impression de remonter le temps, pas à pas, nous envahit et nous nous glissons volontier dans la peau des personnages d’antan de l’aristocratie.

chateau lfsa

Tout d'abord : un peu d'Histoire !

Bâti fin du XVIe siècle par Henri de Saint-Nectaire (Maréchal et Pair de France), le château de la Ferté Saint-Aubin est entouré de douves (laissant passer la rivière du Cosson), de murailles et de ses deux ailes toutes fabriquées au XVIIe siècle.

Situé à l’entrée de la Sologne, le Château de la Ferté Saint-Aubin et ses douves, ont eu un rôle stratégique. Il controlait la rivière du Cosson, avant qu’elle n’atteigne le Château royal de Chambord. De part la proximité avec la nationale 20, route principale pour atteindre Orléans, il protégeait la Cité Royale.

 

Plusieurs personnages se succèderont à la tête de ce patrimoine ancré dans le paysage de la Sologne.

C’est en 1987 que l’aventure commence pour la famille Guyot, donnant une continuité et un nouveau souffle à ces lieux. De vrais passionnés d’histoire et de patrimoine, de père en fils, ils ont voulu nous faire partager leur passion en nous proposant une visite tout en s’adaptant aux goûts des gens aujourd’hui. Un mélange d’histoire, de proximité et de bien-être, que le propriétaire actuel, Lancelot Guyot, a su mener avec finesse.

Ainsi, il y en a pour tous les goûts, petits et grands peuvent s’y retrouver sans peine : découverte des charmes de la Sologne pour les uns et mise en scène et apprentissage par les jeux pour les autres.

Une bouffée d’air pur

Différentes formules s’offrent à nous pour nous lancer à la découverte de cette demeure. Le choix fut évident avec nos enfants, la visite enquête s’imposait à nous pour atteindre notre objectif « se sentir déconnecté et vivre un moment hors du commun en famille ».

Le parcours des poisons est une visite unique du Château et de son parc de plus de 40 hectares, une façon « ludique » mêlant l’histoire et le jeu pour les enfants.

Les écuries, les grands jeux de jardins nous redonnent soudainement notre âme d’enfant à nous aussi, du jeu de l’oie à l’échiquier géant, passant par le mini-golf, nous ne voyons plus les heures passées, comme imprégnés par ces lieux.

La cerise sur le gâteau ou plutôt les madeleines aux fourneaux !

Réfléxions, fous-rires, débats et parfois même quelques désaccords, nous mettons toutes les chances de notre côté pour résoudre une à une les énigmes du parc et arriver dans l’enceinte du Château pour clore doucement cette parenthèse historique. Du moins, c’est ce que nous avons cru jusqu’à notre arrivée aux cuisines situées dans les sous-sols du Château.

Nous descendons cet escalier, pleins de curiosité, et nous sommes tout de suite surpris par cette douce odeur envoutante de pâtisserie qui flotte dans l’air et le bruit de ces ustensiles de cuisine que nous entendons s’entrechoquer à mesure de notre arrivée. Ça y est ! Nous sommes prêts à découvrir les fameuses « Madeleines au miel » tant réputées du Château !

chateau lfsa

Une dame, Joséphine, cuisinière en costume d’époque, nous attend pour nous conter le fonctionnement des cuisines d’antan. Ce sont alors les yeux émerveillés devant la beauté de celles-ci, ce four et ces ustensiles d’époque, que nous attendons impatiemment le clou du spectacle ; une des raisons qui nous avaient poussées, secrètement, à nous laisser guider aux portes de la Sologne pour connaître et goûter cette recette mystique* propre au Château de la Ferté Saint-Aubin.

Le moment est venu, laissant place à la dégustation de ces petites merveilles, les enfants et nous en salivons de plaisir. Chaleureuses à souhait de par la cuisson à l’ancienne au feu de bois dans un fourneau du XIXe ; la première bouchée, bien que légèrement brûlante, fond dans la bouche et le miel de Sologne, reconnaissable à son goût prononcé, y prend vite toute sa place. Le mélange du fondant de la madeleine et du côté sucré du miel parfaitement dosé nous emporte dans une harmonie de douceur et de plaisirs gustatifs indescriptibles.

Les enfants sont aux anges, définitivement conquis par cette journée en famille. Cette « cerise sur le gâteau » et la gentillesse de Joséphine a réveillé leurs papilles pour leur plus grande joie.

Les cuisines du Château

chateau lfsa
chateau lfsa
chateau lfsa
chateau lfsa

Cette visite est un cocktail d’histoire, de bonne humeur et d’éveil des sens.

Laissez-vous tenter par cette expérience exceptionnelle. Profitez de vous retrouver juste pour le plaisir d’être ensemble. Partagez, au Château de la Ferté Saint-Aubin,une après-midi hors du temps, entre énigmes, mystères et découvertes. 

Pour nous, c'est un pari réussi ! Nous repartons ravis et les yeux rêveurs de notre après-midi. avec la véritable recette des madeleines au miel en poche...Sémih et Clément ont déjà hâte de créer leur propre atelier pâtisserie à la maison.

Si vous êtes trop gourmands ou trop impatients, voici, en vidéo, la véritable recette des madeleines au miel de Sologne du Château de la Ferté Saint-Aubin

Madeleines sur une coupe à pied
chateau lfsa
Pour prolonger le plaisir ....

... voici quelques anecdotes sur les cuisines du Châteaux !

  • les cuisines du château ont été réhabilitées et mises en service en 1995 et depuis 25 ans, une cuisinière en costume d'époque fait régulièrement des démonstrations et dégustations de madeleines
  • du miel toutes fleurs est utilisé pour confectionner les madeleines, avec un rucher qui se situe sur le domaine et dont les pots sont vendus en boutique
  • lors des démonstrations, la cuisinière en profite pour expliquer le mode de fonctionnement des cuisines aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle présente notamment les modes de cuisson, les différents meubles des cuisines (billot, bassie, potager,...) et les ustensiles particuliers utilisés à cette époque : comme le "coufignot" (objet très curieux, ancêtre du robinet).
Fermer

Filtrer mes résultats

    Filtrer